Le bord du monde est vertical

Le Bord du monde est vertical

Dans un paysage de montagne, on suit une « cordée » composée de Gaspard le chef de cordée et par Vik et Solal qui s’occupent du traîneau tiré par 2 chiens guidés par Ysé, une femme. C’est l’hiver, ils vont réparer une ligne électrique coupée par une avalanche. Mais le véritable but de Gaspard est de gravir « La Grande », montagne dont on n’a jamais vu le sommet.

Auteur : Simon Parcot

Éditeur : Le Mot et le reste

L’avis d’Annie H.

L’écriture est très belle avec des descriptions magnifiques de la montagne, de la neige. On se laisse envoûter par le récit qui est surtout un conte philosophique.
Livre très original. J’ai beaucoup aimé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s