Soleil amer

À la fin des années 1950, dans la région des Aurès en Algérie, Naja élève seule ses trois filles depuis que son mari Saïd a été recruté pour travailler en France. Quelques années plus tard, devenu ouvrier spécialisé, il parvient à faire venir sa famille en région parisienne. La désillusion est cruelle, à tel point que quand Naja tombe enceinte, leurs conditions de vie ne permettent pas au couple d’envisager de garder l’enfant…

Auteur : Lilia Hassaine

Éditeur : Gallimard

L‘avis de Véronique A.

L’auteur aborde ici un sujet délicat : l’intégration difficile et le véritable déchirement vécus par ces familles accueillies à bras ouverts par la France dans les années 1960, et qu’on a ensuite presque littéralement chassées sous Valéry Giscard d’Estaing. J’ai apprécié la plume délicate de l’auteur, qui nous dépeint avec justesse le destin de cette famille modeste semblable à tant d’autres à l’époque. La fin m’a peut-être semblé un peu rapide, mais globalement j’ai pris beaucoup de plaisir à ce roman.

L’avis de Jacqueline V.

‘ai trouvé passionnant tout ce qui est relatif au secret de famille qui est abordé. Même si on peut reprocher à l’auteur de ce roman sans doute trop court un manque de développement et d’approfondissement (par ex sur la description des personnages ou sur les thèmes abordés comme l’exil et l’intégration), il n’en demeure pas moins que c’est intéressant de lire l’ouvrage qui aborde notamment : l’exil des Algériens début des années 1960, la difficulté de leur intégration dans la société française, la déchirure entre les traditions de l’Algérie et celles du pays d’intégration, les difficultés d’intégration pour la deuxième génération suivant qu’il s’agisse des filles ou des garçons ou encore les difficultés d’intégration de l’épouse qui rejoint son mari en France avec ses trois filles.

L’avis d’Isabelle H.

Roman court et facile à lire. Beaucoup de thèmes sont abordés (peut-être trop) : la difficile intégration des immigrés, la condition des femmes, le secret de famille, la toxicomanie, le sida…
J’ai bien aimé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s