Le gibier

Le gibier de Nicolas Lebel

Un duo d’enquêteurs détonant et singulier, Starski et Chen, mal assorti mais excellent binôme se retrouve face à un double homicide commis à Paris, un flic à la dérive et un homme d’affaires sud-africain. Tous les indices convergent vers une coupable toute désignée : Chloé, brillante biologiste mais surtout, ex-grand amour de Starski ! Elle semble bien être le gibier d’une chasse à courre sanglante lancée à travers la capitale, mais qui est le chasseur, qui est le gibier ? Trente ans après la chute de l’apartheid, les Furies, déesses du châtiment, viennent à Paris initier leur danse macabre. Qui sont-elles venues venger ?

Auteur : Nicolas Lebel

Éditeur : Ed. du Masque

L’avis de Claude L.

Dans ce polar très original mais bien sombre, mené tambour battant et cumulant les fausses pistes, le lecteur est captivé du début à la fin par cette intrigue complexe. L’auteur varie les ambiances avec finesse et second degré sans noirceur particulière avec un fond historique sud-africain (les Furies) bien appréhendé. Le duo d’enquêteurs est déroutant mais entre leurs attitudes et leurs joutes verbales, on se régale.
Amateur de polar, ce livre est à consommer sans modération.

L’avis de Gérard C.

Lorsque Starski et Chen découvrent la scène de crime un disque tourne en boucle : un air de cor de chasse. Les autres meurtres qui vont jalonner le cours de cette enquête, ont tous en commun de faire référence à des moment précis de la chasse à courre. Très vite on comprend que le gibier n’est ni un cerf, ni un sanglier. Mais qui sont réellement les chasseurs ? Et le gibier ? Nicolas Lebel va s’ingénier à nous entraîner sur de fausses pistes, et nous conduit jusqu’en Afrique du Sud au temps de l’apartheid. Même si comme moi vous n’aimez pas la chasse à courre, n’hésitez pas à suivre celle-ci jusqu’à la chute finale. C’est un excellent roman pour la période estivale. Jubilatoire !

L’avis de Béatrice M.

Quel roman policier français ! Percutant et détonnant !
Tous les ingrédients sont là pour suivre cette chasse à courre bien particulière. Chacun des chapitres comporte un titre faisant référence à un terme de chasse, ainsi que son explication. Et que vous aimez ou non la chasse, celle-ci est particulièrement réussie.
Attention, le final est déroutant mais quel final ! À découvrir absolument !

L’avis d’Olivier K.

L’auteur nous emmène dans une chasse à courre avec un gibier un peu particulier… des humains… Au départ, deux hommes abattus, meurtres, suicides ? Une jeune femme incriminée rapidement. Victime ou coupable ? Proie ou appât ?
C’est là que la partie de chasse commence.  Là, que l’auteur commence à embrouiller protagonistes et lecteurs avec un polar aux multiples pistes parmi lesquelles il est bien difficile de s’y retrouver. Un scénario à plusieurs étages !
Qui sont les chasseurs ? Qui est le gibier ? Les deux policiers ou ces mystérieux assassins qui sèment les cadavres comme la peste ! 
Quand a retenti le rappel des chasseurs à la fin de la partie, et les explications de l’histoire, je me suis retrouvé avec un sacré mal de tête ! 
Au final, une histoire bien construite sur un scénario original mais des explications finales un peu tirées par les cheveux sur certains points il me semble et un côté morbide qui m’a laissé un peu entre deux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s