Les abysses

Les abysses par Rivers Solomon

Lors du commerce triangulaire des esclaves, les femmes enceintes sur les vaisseaux négriers étaient jetées à la mer. Mais toutes ces femmes ne mouraient pas, certaines ont survécu, se sont transformées en sirènes et ont oublié cette histoire traumatique. Un jour, l’une d’entre elles, Yetu, va le leur rappeler. Un roman d’émancipation, magique et réflexif, sur la condition noire et sur l’impossibilité d’une justice, en l’absence de vérité.

Auteur : Rivers Solomon

Éditeur : Aux forges de Vulcain

L’avis de Béatrice M.

Roman construit comme un récit fantastique, presque mythologique. Il est traversé par de nombreuses thématiques telles que le racisme, l’Histoire, le devoir de mémoire d’un peuple, le souvenir, mais aussi le rapport au corps et l’identité sexuelle. La question de la mémoire est importante dans ce livre, voire fondamentale.
C’est un bon petit roman, intelligent, et qui pousse à la réflexion.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s