Sang chaud

Huisu, la quarantaine, bras droit du vénérable Père Sohn, sage parrain local adepte du bon compromis plutôt que du mauvais conflit, est en pleine gamberge. Est-il condamné à rester indéfiniment dans l’ombre de son mentor ? À ne pas disposer de son propre business ? À n’être qu’un gagne-moyen incapable de rembourser ses dettes ? À ne pas pouvoir fonder un foyer avec Insuk la prostituée-maquerelle ?

Auteur : Un-Su Kim

Éditeur : Matin calme

L’avis de Claude L.

On entre dans ce polar coréen à petit feu. Une atmosphère étrange règne sur Guam, autant par les descriptions très réalistes que par les noms des personnages, les coutumes et les codes mafieux, entre anciens et jeunes fougueux. Puis tout s’accélère, les rixes, les assassinats, le devenir de chacun. Peut-on modifier le cours de sa vie ? Ici, en Corée, les négociations se font donc autour de poissons crus, de viandes grillées et se règlent à coup de couteau à sashimi. Derrière la violence des actes, l’auteur dépeint aussi la condition d’un pays et de ses habitants.

L’avis de Béatrice M.

Petit bijou de thriller dans l’univers du polar coréen !
C’est asiatique donc cela va démarrer tout doucement avec beaucoup de descriptions et après règlements de compte dans la mafia coréenne. La force du récit réside dans l’épaisseur psychologique de son personnage principal Huisu, un homme en plein doute existentiel, tiraillé entre son ambition et sa fidélité pour son patron.
Ce menu coréen, épicé à la sauce mafia, parsemé de violence mais pimenté d’une dose d’amour est à déguster sans modération. À lire absolument pour les grands amateurs de polar !
Un glossaire à la fin du livre permet de mieux s’approprier les noms coréens et les divers clans !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s