Jolis jolis monstres

James est l’une des plus belles drag-queens de New York. Il nous raconte sa vie à l’époque de la liberté sexuelle puis des années sida. Quelques décennies plus tard, il devient le mentor de Victor dans un monde où les mentalités ont changé.

Auteur : Julien Dufresne-Lamy

Editeur : Belfond

L’avis de Virginie K.

J’ai beaucoup aimé ce livre qui se partage en 2 parties. C’est James qui nous raconte son histoire tout d’abord et le milieu drag-queen des années 70/90. Victor prend le relais ensuite pour nous décrire l’époque contemporaine. Ces 2 personnages sont très différents et nous donnent une vision contrastée des drag-queens très intéressante à notre époque où les questions de genre sont souvent abordées. Il y a quelques longueurs dans l’écriture sur la fin de la première partie et la fin du livre mais cela vaut le coup de continuer !

L’avis de Claire L.

Un roman sur un thème très peu traité qui nous fait vivre les folles soirées new-yorkaises du siècle dernier mais aussi les états d’âme d’une drag-queen qui a traversé les années Sida. C’est très riche, parfois un peu anecdotique mais ce genre de récit est tellement rare qu’il ne faut pas s’y arrêter. J’ai refermé le livre contente d’être sortie des stéréotypes et des simplifications qui enferment les gens dans des boites… Boites de nuit, oui, boites à étiquette, non !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s