Ce qu’il reste de nos rêves

Brillant programmeur à la vision politique acérée, pour les pionniers du web, Aaron Swartz est un génie, pour les progressistes un sauveur, pour les autorités américaines, l’homme à broyer. Il est l’idole de Flore Vasseur qui livre cette biographie subjective car passionnée, menée à 100 à l’heure.

Auteur : Flore Vasseur

Éditeur : Ed. des Equateurs

L’avis de Claire L.

Voilà un essai à recommander chaudement. Tout à fait accessible à tous, il aide à réfléchir de quelle façon notre société s’est numérisée.
Dans son portrait d’Aaron Swartz, homme à la fois fragile et brillant génie de l’informatique, Flore Vasseur nous décrit un idéaliste porté par sa volonté de développer un Internet libre mais broyé par le pouvoir de l’argent.
Flore Vasseur a aussi réalisé le film documentaire « Meeting Snowden ». (sur le lanceur d’alerte Edward Snowden).

Une biographie très vivante, passionnante et qui fait réfléchir….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s