Magnifica

Dans la campagne italienne, on suit l’histoire d’Ada Maria qui doit élever son jeune frère après le décès de sa mère. Un jour, dans un bois proche du village, Ada Maria aperçoit un soldat allemand, qui n’a jamais quitté la cabane où il s’est réfugié à la fin de la guerre. Les deux êtres vont se rapprocher.

Auteur : Maria Rosaria Valentini

Éditeur : Denoël

L’avis d’Annie LT

Le récit est empreint de langueur, de mélancolie. Le silence transparait tout au long de ce roman.
La lecture m’apporte de la douceur face au monde d’aujourd’hui empli d’agitation.

L’avis d’Isabelle H.

Trois destins de femmes racontés avec sensibilité. Belle écriture, plutôt poétique et mélancolique.
Très facile à lire.

L’avis de Virginie

Je n’ai pas accroché à ce livre au rythme assez lent qui raconte la vie des femmes dans un petit village pauvre d’après-guerre. L’histoire d’Ada Maria, contée sur plusieurs générations, est assez triste

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s