Le blues du boxeur

Nous sommes à Copenhague, de nos jours. Frank, ancien champion de boxe, tient un atelier de carrosserie depuis qu’il a raccroché les gants. Ellen est infirmière à domicile. Lorsque son père est victime d’un accident, Frank n’a pas d’autre choix que d’hériter de ses dettes, de ses ennemis et de ses ennuis. Ensemble, Frank et Ellen vont tenter de chasser leurs fantômes et de retrouver la paix…

Auteur : Michael Engaard

Éditeur : Gaïa

L’avis de Claude L.

Cette histoire confronte deux personnages opposés, Frank, un ex-boxeur, qui tient une carrosserie, qui use de la violence pour régler les problèmes de son père, englué dans un trafic, et Ellen, qui visite chaque jour ses patients pour des soins à domicile. C’est dans ce cadre-là, qu’elle va faire la rencontre du père de Frank. C’est une belle romance entre deux écorchés de la vie, l’ex-boxeur, empêtré dans des problèmes de dettes paternelles et l’infirmière, traumatisée par la naissance d’un enfant mort-né .
C’est le récit d’une belle aventure humaine.

L’avis de Véronique A.

Impression globalement positive pour ce roman qui se lit très facilement et est bien dans l’air du temps.
Ces deux personnages sont touchants et sonnent vrai, et en tant que française j’ai apprécié de lire une peinture qui me semble plutôt juste de la vie quotidienne dans un quartier populaire de Copenhague. J’ai par contre un peu moins apprécié le style, parfois un peu sommaire, et j’ai trouvé le dénouement attendu.
Une lecture qui reste agréable, même si ce n’est pas le livre du siècle….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s