Le poids de la neige

À la suite d’un accident, un homme se retrouve piégé dans un village enseveli sous la neige et coupé du monde par une panne d’électricité. Il est confié à Mathias, un vieillard qui accepte de le soigner en échange de bois, de vivres et, surtout, d’une place dans le convoi qui partira pour la ville au printemps, seule échappatoire. Dans la véranda d’une maison où se croisent les courants d’air et de rares visiteurs, les deux hommes se retrouvent prisonniers de l’hiver et de leur rude face-à-face.

Auteur : Christian Guay-Poliquin

Editeur : L’Observatoire

L’avis de Béatrice M.

Huis clos, écrit à la façon d’un journal intime. Dans un récit d’ère glaciaire, nous ressentons la tension, la variation des sentiments entre les deux protagonistes, le poids de la neige qui s’amoncelle, domine tout et devient potentiellement mortelle.
Ce roman se lit d’une traite car nous sommes happés par le destin de ces deux hommes seuls au monde. La nature domine tout ce qui se passe et plus spécialement les personnages et donc tout ce qu’ils vivent.
Très beau roman !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s