Tu seras ma beauté

Afin de séduire Philippe Mermoz, écrivain à succès, Lisa jeune prof’ de sport, parvient à convaincre Irène, sa collègue de français, d’écrire pour elle des lettres qui lui permettront de parvenir à ses fins. Cette correspondance entre deux passionnés de littérature va bouleverser Irène.

Auteur : Gwenaëlle Robert

Editeur : R. Laffont

L’avis de Gérard C.

C’est un roman magnifique. L’auteure, à l’aide d’un vocabulaire et d’une écriture superbes, nous invite à entrer dans la vie d’Irène (son double ?) et à la suivre dans cette aventure amoureuse. Les lettres écrites pour Philippe sont reçues par le lecteur comme lui étant adressées, et lorsque Lisa a « consommé », le désespoir d’Irène nous touche profondément.
Le style fait parfois penser à Julien GRACQ . Alors que tant d’écrivains aiment « s’écouter écrire », Gwénaële écrit pour la beauté de l’écriture.

L’avis de Claude L.

Irène s’est prise de passion pour l’activité d’écrire laquelle remplace les amis, sa jeunesse et bien d’autres choses encore qui manquent dans sa vie. Elle s’ennuie. Son existence terne ne lui apporte ni bonheur, ni désir. Elle s’étiole dans une vie de couple trop tranquille, dans une petite ville de province et héberge des illusions romantiques idéalistes. Sa seule évasion, elle la trouve dans l’écriture.
Belle écriture, super moment de lecture, à déguster sans modération…

L’avis de Véronique A.

Il était impossible pour moi de ne pas découvrir ce « Cyrano de Bergerac moderne », et je n’ai pas été déçue.
Avec beaucoup de subtilité, l’auteur nous livre une réflexion douce-amère sur la littérature et le pouvoir des mots à notre époque « numérique ». Je me suis beaucoup attachée au destin de cette femme ordinaire, dont la vie va être bouleversée par cet échange épistolaire. Au final, ce roman très bien écrit est un bel hommage à la littérature. À découvrir…

L’avis de Lola S.

Beau roman qui se lit très facilement et vite. L’écriture est fluide et fait la part belle à la langue française…on y trouve beaucoup de références littéraires.

L’avis de Béatrice M.

Dans son premier roman, Gwenaële Robert revisite le Cyrano de Rostand.
Et pas de doute, elle aime la langue française et nous fait partager son bonheur d’écrire. L’auteure rend hommage à la beauté des mots, du langage et de la correspondance surannée.
Roman écrit tout en délicatesse, en finesse et en retenue comme son héroïne Irène.
Cette histoire est belle, simple, et si on aime les lettres, on ne peut qu’apprécier ce livre.
Cela donne envie de relire nos classiques sauf Flaubert (pour moi).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s