Le monde est notre patrie

Maxence Stroobants et son ami Lazar Blasko ont créé une société militaire privée qui va intervenir pour des actions de protection en Irak, Syrie, Niger et Mali. Ils emploient des mercenaires dont la devise est « orbs patria nostra » et agissent pour des états ou de grandes multinationales.

Auteur : Frédéric Paulin

Éditeur : Goater

L’avis de Claude L.

C’est un document fiction intéressant qui montre les rouages d’un système où prévaut un pragmatisme cynique qui pousse ceux qui donnent d’une main à reprendre de l’autre quand les choses tournent mal. Cela pourrait être aride, mais Frédéric Paulin donne de la chair à tout cela en collant aux basques de ses personnages complexes, terriblement humains malgré ce qu’ils pourraient eux-mêmes vouloir faire croire et pour cela complètement dépassés à leur insu par un monde qui n’a que faire de leurs sentiments et de leurs états d’âme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s